• LE LAIT

    Le  lait sous toutes ses formes, boisson, yaourt, fromage est largement plébiscité par les campagnes publicitaires pour ses vertus santé.

     L’apport du calcium du lait est certainement le mythe le plus connu de la population mondiale!

    Boire du lait garantirait des os solides!

    Qu’en est-il exactement?

     Des études montrent clairement que non seulement les allégations santé du lait sont infondées, mais que son ingestion est la cause de nombreux problèmes de santé… notamment le risque de fractures lié à la consommation de produits laitiers. (Voir l’article nutri info  correspondant dans ce numéro!)

    Malheureusement pour la santé de chacun, la force de communication et de (dés)information de l’industrie laitière est plus importante que celle concernant les études scientifiques. Cela aboutit aujourd’hui à une grande incompréhension du consommateur.

    FONCTION DU LAIT

    Le lait de chaque mammifère lui est propre, en fonction de chaque  espèce. Sa teneur en éléments nutritifs ainsi que leurs tailles et leurs richesses diffèrent selon les besoins physiologiques de chaque espèce. Chacun peut comprendre la différence entre la teneur du lait d’une vache et celle d’une souris… Et pourtant ces 2 types de lait ont la même fonction! Mais les besoins nutritionnels du souriceau pour sa croissance sont  totalement différents que ceux du veau, qui  pèse à la naissance  environ une quarantaine de kilos.

    Le lait maternel est aussi différent de celui de la vache, beaucoup moins riche. Si le veau voit son poids se démultiplier dans sa première année, il en va différemment pour le nourrisson.

    L’humain est la seule espèce à ingérer le lait d’une autre espèce, et il est également la seule espèce à continuer de consommer du lait après le sevrage, avec le chat domestique qui subit les préjugés de ses maîtres!

    Le lait que produit chaque femelle du règne animal à la fonction de nourrir son petit, jusqu’au sevrage de celui-ci, c'est-à-dire le moment où  le petit peut absorber et digérer d’autre aliments. C’est pourquoi sa composition diffère d’un animal à un autre.

    LE LAIT : MAUVAIS POUR LA SANTE?

    Les inconvénients du lait sont multiples. C’est surtout vrai pour le lait de vache, qui produit un aliment pour nourrir son veau.

    • Perméabilité de la paroi intestinale. La caséine produit les mêmes effets que le gluten lorsque l’enzyme de       dégradation de cette protéine est défectueuse. Une       réaction auto immune peut être déclenchée. Cela provoque l’introduction de toxines dans l’organisme au lieu de les éliminer. Les réactions allergiques aux protéines du lait entraînent très souvent de l’eczéma, notamment  chez le nourrisson.
    • Intolérance au lactose. La lactase est l’enzyme qui permet la digestion de ce sucre diminue; elle disparaît dès le sevrage atteint pour 75 % de la population. C’est le cas pour tous les mammifères, chats compris!). Des   troubles digestifs, gaz, ballonnements peuvent être le   signe de cette intolérance.
    • L’acide arachidonique que provoque le lait active les  processus inflammatoires et allergiques.
    • Ostéoporose accrue. L’absorption du calcium du lait fait monter  le taux calcique dans le sang et le corps en    cherchant à rééquilibrer son taux acceptable va éliminer ce trop plein. Le Pr Walter Willett, président du département de nutrition de l’Ecole de santé publique de        Harvard (Boston). est considéré comme le plus éminent  spécialiste de nutrition au monde. Pour lui, la solution contre l’ostéoporose ne passe pas par des apports élevés en calcium. 

    Pr Walter Willett : « Ni le calcium, ni les laitages ne sont la solution contre l’ostéoporose. Les pays qui consomment le plus de calcium ont les taux de fractures les plus élevés.

    Dans les deux études prospectives que nous conduisons à Harvard, l’Etude des Infirmières et l’Etude des Professionnels de santé, il n’y a aucune relation entre la quantité de calcium ou de lait consommée par les hommes et les femmes et leur risque de fractures.

    La plupart des autres études ont abouti à la même conclusion. La question de l'apport optimal en      calcium est compliqué par les preuves dont nous  disposons, qui montrent que des apports élevés, soit environ trois verres de lait par jour, augmentent probablement les risques de cancer fatal de la   prostate »..LaNutrition.fr - Jeudi 31 Mars 2011                                      

    Les besoins en calcium sont couverts par une alimentation variée, équilibrée. Inclure dans ses    rations alimentaires des légumineuses, légumes verts, céréales complètes, amandes, noix, noisettes, crustacés, poissons, chocolat noir, cacao, figues sèches, dattes, sans oublier les eaux, hépar, Contrex, Quézac, Badoit…

    Pour prévenir les fractures, d’autres facteurs sont plus importants qu’une grosse consommation de   calcium, comme l’apport suffisant en vitamine D et une activité physique régulière. La solidité des os réside sur les pressions exercées.

    Les troubles inflammatoires, allergiques, digestifs peau, sont souvent diminués, voir disparaissent dès que l’on arrête la prise de laitage.

    L’arrêt du lait et la consommation d’aliments sans  gluten restent des pistes à privilégier pour soulager tous ces troubles.

    LE PLAISIR D’UN BON FROMAGE

    La France est le pays du fromage, et il n’est pas question de s’en priver!

    Dans plusieurs régions d’excellents produits sont fabriqués et il convient d’en profiter avec modération, surtout si on ne souffre pas de troubles comme indiqués plus haut. Il convient de ne pas en manger à chaque repas et choisir des produits de bonne qualité.

    Les desserts lactés ainsi que les boissons telles que le chocolat chaud peuvent être confectionnés avec des boissons végétales.

    REMPLACER LE LAIT  ET PRODUITS  LACTES

    Il existe différentes boissons végétales que l’on peut utiliser en remplacement du lait.

    Ces boissons ressemblent au lait par la couleur, elles proviennent des céréales, riz, épeautre, millet, avoine… du quinoa, châtaigne et des oléagineux, amandes, noisettes…

    Il existe une boisson végétale à base de soja qu’il convient d’utiliser avec parcimonie, notamment chez les enfants. Cette  boisson, de même que les yaourts à base de soja renferment des molécules pouvant déséquilibrer le système hormonal.

    La boisson de riz est la moins chère, douce, il n’est pas nécessaire d’y ajouter du sucre. Idéale pour les chocolats chauds et froids, pour confectionner de délicieuses crêpes et se digère très bien. Cette boisson riche en vitamines et minéraux peut être favorablement mélangée aux boissons de noisettes ou d’amandes pour un apport en protéines.

    La boisson d’amande possède un goût prononcé et reste une bonne alternative au lait pour des boissons chaudes et énergétiques. Elle apporte  des quantités appréciables de calcium, magnésium, fer, protéines et acides gras essentiels. Il est particulièrement recommandé aux personnes craignant de manquer de calcium de fabriquer soi-même sa boisson à partir de purée d’amandes et d’eau. Dans ce cas l’apport en éléments nutritifs est supérieur.

    Les autres  boissons végétales permettent de varier selon ses besoins et ses goûts.

    Les intolérants au gluten privilégieront les boissons de riz,  quinoa, châtaigne, millet, noisette et amande.

    RECETTES BOISSONS VEGETALES

    Boissons végétales. Pour 1 litre. Temps 5 à 8 mn.

    • Faire tremper la veille  50 g d’oléagineux au choix ou flocons de céréales dans 1 l d’eau. (Rincer au préalable les oléagineux à l’eau claire).
    • Rincer les oléagineux après avoir jeté l’eau de trempage et mixer une bonne minute dans 1 litre d’eau légèrement   salé et mélangé à 1 cuillère à café de sirop d’érable.
    • Filtrer à l’aide d’une passoire. (Les oléagineux broyés pourront servir à la confection d’un gâteau).
    • Filtrer à nouveau à l’aide d’un filtre à café.
    • Verser dans une bouteille, bien boucher et conserver au  réfrigérateur.
    • Bien secouer avant utilisation.

     

    « LES ALLERGIES RESPIRATOIRESLES LIPIDES »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :