• LA SPIRULINE : ALIMENT COMPLET

    LA SPIRULINE : ALIMENT COMPLET

    La spiruline: un aliment complet!

    La spiruline, Arthrospira platensis,  constitue la plus ancienne forme de vie sur notre planète.

    Cette algue bleue d’eau douce, très certainement présente avant les algues marines, fait partie  de la famille des cyanobactéries produisant de l’oxygène, permettant ainsi l’évolution de tout être vivant sur terre.

    La spiruline est un bienfait que nous offre la nature. Elle renferme plusieurs pigments, grâce auxquels l’algue est capable de convertir la lumière en énergie, comme la phycocyanine, (bleue), la chlorophylle, (verte) et caroténoïdes, (orange). Cet arsenal pigmentaire lui confère un taux de conversion soleil/nourriture d’environ 10%, il faut noter que le taux de  conversion soleil/nourriture du soja  tourne autour de 3%.

    Par sa  richesse nutritionnelle, 60% en moyenne de  protéines, vitamine B12, Béta carotène, fer, et autres vitamines, minéraux, acides gras essentiels (gamma linolénique), la spiruline est un véritable aliment utilisé depuis toujours par les hommes, véritable aliment de base chez les Aztèques. Elle est  également utilisée  en thérapeutique pour répondre à différentes affections.

    A la suite de la catastrophe de Tchernobyl, la spiruline fut administrée aux malades, il a été constaté une réduction très significative de radioactivité dans les urines et une augmentation des cellules- T, (cellules intervenant sur l’immunité).

    La phycocyanine a fait l’objet d’un brevet au Japon sur ses effets  sur le système immunitaire, elle augmente le taux de lymphocytes. L’apport de cette protéine, présente à hauteur de 10 à 15% dans la spiruline permettrait  de maintenir ou de stimuler si nécessaire les fonctions immunitaires face aux agressions cellulaires de toutes sortes.  La phycocyanine aurait également un intérêt dans la détoxification des reins, en l’occurrence  en présence  d’une teneur élevée de mercure. Yamane et al. en 1988  préconisent la complémentation de 30% de spiruline dans la ration alimentaire pour diminuer une intoxication rénale au mercure.

    De leurs côtés Schwartz and Sklar en 1987 ont démontré que le Béta carotène de la Spiruline avait des actions inhibitrices sur la carcinogénèse du cancer chez le hamster. Les défenses immunitaires seraient, d’après eux, stimulés pour contrer les cellules malignes, et ce à faibles doses d’extrait de spiruline. Il est bon de rappeler que la spiruline renferme environ 10 fois plus de Béta carotène que la carotte elle-même.

    La chlorophylle donne la couleur verte à la spiruline, bien que le principal pigment soit le bleu de la phycocyanine. La spiruline possède environ 1% de chlorophylle, chimiquement proche de la structure du sang. Si la chlorophylle possède un atome de magnésium lui donnant sa couleur verte, le sang possède quant à lui un atome de fer lui conférant  la couleur rouge.  Selon certaines recherches la chlorophylle combinée à une certaine quantité de magnésium apporté par l’alimentation permettrait la production d’hémoglobine, (C. Sanders 1926, Takeuchi 1978). La chlorophylle serait cicatrisante et antiseptique, voilà pourquoi une feuille verte pourrait panser les plaies...

    La réduction du cholestérol a été mise à jour par  Devi et Venkataraman en 1983. Par la suite Kato et al. ont découvert la baisse du taux de cholestérol dés la prise de 16% de spiruline dans l’alimentation. D’autres études effectuées par la suite par Iwata et al.  vinrent compléter ces recherches. Une prise quotidienne de 4.5g de spiruline sur un mois permettrait une diminution significative du cholestérol. Il faut cependant noter que seule une prise régulière garantit un résultat durable.

    En 1991 Takaï et al.  Indiquent que la partie soluble dans l’eau de la spiruline  diminuerait le taux de glucose dans le      

    sérum, et Becker et al.  en 1986 montrent  qu’une prise de 3g environ de spiruline 3 fois par jour pendant 1 mois favoriserait la perte de poids.

    La prise de spiruline  agirait également sur l’hypertension, (Iwata et al.). 

    L’intérêt de la spiruline se porte également sur  l’équilibre de la flore intestinale. En 1987  Tsuchihashi  explique que l’apport de 5% de spiruline dans l’alimentation  permettait de tripler les  lactobacillus chez le rat.

    La présence de fer, plus abondant que dans le foie de veau, permet de répondre aux anémies, surtout chez les femmes réglées qui ont des pertes de fer conséquentes.  En 2001  les études de Puyfoulhoux montrent une meilleure biodisponibilité du fer de la spiruline par rapport à la viande chez l’homme.

    Si nous pouvions émettre un seul regret relatif à la spiruline, ce serait son manque de vitamine C. Mais heureusement, les constituants de la spiruline vont se mélanger avec ceux des  végétaux riches en vitamines C, permettant ainsi la synthèse de parfaites co-actions pour le bon fonctionnement de l’organisme.

    La synergie de tous ses constituants  font bien de la spiruline un allié santé de premier choix sur lequel on peut compter sans aucun risque en prévention, par exemple aux inter - saisons et en correction dès l’apparition d’une affection quelle qu’elle soit.

    La spiruline avec ses qualités remarquables est une véritable réponse efficace et durable aux problèmes de la malnutrition et dénutrition. Sa culture est simple, permettant une production   importante. La spiruline peut doubler en nombre en 30 minutes dans des conditions favorables, avec une température de 30° à l’ombre. Nous ne risquons pas de manquer de cette nourriture inépuisable.

    Au début de cure de spiruline, certains inconforts intestinaux peuvent apparaître, il convient dans ces cas de réduire les   doses et de les augmenter au fur et à mesure, le temps que l’organisme s’habitue.

    La spiruline est également un bon apport nutritionnel pour les animaux, notamment pour les chevaux à raison de 100g à 200g par jour. Lors de compétition la ration du matin pourra comporter 300g de spiruline.

      >>>Chers lecteurs, je vous remercie d’avoir lu cet article et je vous invite à le partager et à me laisser un commentaire ci-dessous. Quelques mots suffisent<<< LA SPIRULINE

    « EQUILIBRE ACIDO BASIQUELES ALLERGIES SAISONNIERES »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :