• BIEN RESPIRER

     Une bonne respiration est essentielle à la santé.

    BIEN RESPIRER

      LA RESPIRATION

     La respiration est instinctive, on ne pense pas à respirer! Elle est vitale, plus importante encore que l'alimentation, car si nous pouvons survivre après plusieurs jours de jeûne, cela est impossible après quelques minutes sans respirer!

    Nous respirons environs 15 000 fois par jour. Sa régulation est assurée par le système nerveux autonome, et reste sous contrôle de notre état émotionnel.

    Chaque traumatisme laisse son empreinte, sous formes de tensions, sur le corps, dans le subconscient et sur l'équilibre respiratoire.

    Les tensions corporelles traitées auront un impact positif sur la respiration, et vice versa. Ces tensions corporelles peuvent être soulagées par différents moyens, comme la Technique Ostéo Bowen. (voir ICI).

    Des exercices respiratoires, (voir plus bas), auront une influence sur les tensions corporelles.

    Une prise en charge du statut émotionnel aura également des répercussions positives, c'est pourquoi l'association des 3 voies contribue à un bon équilibre en matière de santé.

    Comme l'alimentation, la respiration à une influence sur l'équilibre acido basique ainsi que sur le stress oxydatif. Une bonne oxygénation assure une bonne alcalinité de l'organisme, et une bonne oxygénation des cellules.

    L'équilibre acido basique possède une influence sur nos émotions, en effet si le pH est à sa normalité, (7.35), l'hypothalamus dégagera immédiatement la charge émotionnelle, alors que plus le pH baisse et plus la décharge émotionnelle baisse, jusqu'au blocage.

    Chaque respiration sous stress véhicule environ 1/4 litre d'air, alors qu'une respiration consciente apporte 1/2 litre d'air.

    Les tensions musculaires sont le propre d'un terrain acide, après une activité sportive intense, l'acide lactique envahit les muscles en mal d'oxygène, et provoque parfois des crampes. De la même façon, une mauvaise respiration entraîne une mauvaise oxygénation qui aboutit à des tensions musculaires.

    On retrouve des déséquilibres respiratoires chez toutes les personnes stressées, chez lesquelles, seule la partie haute du thorax est utilisée, la respiration est courte, saccadée et les poumons ne se remplissent pas complètement d'oxygène.

    Ces personnes stressées se reconnaissent au travail par leur posture, les épaules rentrées devant leur poste de travail, le souffle court face à la hiérarchie et les collègues.

    LE DIAPHRAGME

    Le diaphragme est un muscle qui sépare la cavité thoracique et la cavité abdominale. C'est une pièce essentielle dans l'activité respiratoire. Il est rattaché à l'avant au sternum et aux côtes, et à l'arrière à plusieurs vertèbres lombaires.

    Sur l'inspiration, le diaphragme est actif avec une action musculaire, il se contracte et sa coupole descend.

    Sur une inspiration ventrale consciente, le ventre se gonfle sous l'impact des organes.

    Sur l'expiration, le diaphragme est passif, les poumons se vident naturellement.

    Sur une expiration ventrale consciente, les toxines les plus profondes dans les poumons sont expulsées.

    Ce rythme respiratoire participe à la digestion, à l'élimination. Mais tout déséquilibre respiratoire entraîne différents problèmes au niveau de l'estomac, des intestins.

    LE LACHER PRISE

    Chacun entretient ses blocages dus à des traumatismes accumulés au fil du temps. La plupart de ces traumatismes remontent à l'enfance, lorsqu'il fallait se défendre face aux différentes peurs, parents, instituteurs, camarades... L'enfant prenait une attitude justifiée, (posture, souffle...), à certaines époques de sa vie qu'il a gardée en lui, et qui le pénalise dans son développement.

    Une prise en charge avec le massage, (Amma), la Technique Ostéo Bowen, en psycho - énergétique, et la respiration aidera cette personne à se libérer de ses fardeaux physiques et psychologiques.

    La respiration est la liaison entre l'individu et son environnement. Elle reflète son état intérieur profond.

    La respiration consciente permet de limiter les pensées, en effet la concentration sur son propre souffle ne permet plus à son esprit d'être envahit par des idées noires. L'organisme est ventilé, l'esprit est au repos, donc le stress est limité.

    Faire des exercices de respiration en conscience régulièrement permet d'intégrer dans son subconscient une habitude, un automatisme et ainsi aidera à mieux gérer les émotions dans le quotidien.

    Sur l'expiration, on stimule le nerf vague, qui est lui-même relié au coeur, et le ralentir!

    Exercices

    A. La détente abdominale est cruciale lors de tensions répétées entravant le rôle du diaphragme.

    En position assise:

    Inspirer en gonflant le ventre.

     Expirer en dégonflant lentement le ventre.

    On peut également enfoncer ses doigts sous le sternum à la fin de chaque expiration, et masser doucement sous les côtes.

     

    B. La respiration ventrale participera à stimuler les intestins en détendant l'abdomen.

    En position assise ou allongée, les jambes légèrement pliées:

    Inspirer par le nez en gonflant le ventre, sans bouger le thorax.

    Expirer en dégonflant tranquillement le ventre.

    D'autres exercices sont utilisés couplés ou non à des étirements.

     

    LA COHÉRENCE CARDIAQUE

    La cohérence cardiaque est née aux Etats Unis dans les années 90, à partir des recherches en neurosciences et neurocardiologie.

    Il s’agit d’une méthode de gestion du stress très complémentaire à celles utilisées en psychologie énergétique, qui peut également être pratiquée par chacun.

    La cohérence cardiaque n’est pas à proprement parlé une technique de relaxation classique, car cette méthode, transposable n’importe où, au domicile, sur le lieu de travail, au supermarché, dans la rue, en voiture… permet à la personne de bénéficier d’un mieux être tout en restant actif.

    Cette méthode permet à tout moment, de gérer son état émotionnel, anxiété, colère, peur… et de limiter les dégâts physiologiques du stress, problèmes cardiovasculaires, dépression, prise de poids…

    Associée aux techniques de psychologie énergétique, à une alimentation adaptée et à l'exercice physique, la cohérence cardiaque participe au maintien d’une bonne santé, en toute autonomie pour chacun de nous.

    Pour en savoir plus sur la cohérence cardiaque, rendez-vous sur l'article LA COHÉRENCE CARDIAQUE.

     BIEN RESPIRER

    « STRESS EN ENTREPRISECE QUE PEUT FAIRE L'OSTÉOPATHIE AUSTRALIENNE BOWEN POUR VOUS »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,